Succès sportifs

Succès sportifs

Surnommé affectueusement « Trots », Bryan Trottier est devenu, grâce à ses exploits, une légende tant sur la glace qu’en dehors de la patinoire. En tant que joueur dans le junior majeur, il est nommé joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue canadienne de hockey de l’Ouest et aux Championnats du monde de hockey junior pendant la saison 1974-1975. À 18 ans, il est repêché par les Islanders de New York de la LNH. Au cours d’une carrière de 18 ans, il mène son équipe à la coupe Stanley à six reprises : 1980-1983, 1991, 1992 et une autre coupe Stanley remportée à titre d’entraîneur adjoint en 2001.

La bague de la coupe Stanley de 2001 de Bryan Trottier, remportée alors qu’il était entraîneur adjoint de l’Avalanche du Colorado.
Gracieuseté de Bryan Trottier

Bryan Trottier est lauréat du trophée Calder décerné à la meilleure recrue de la ligue en 1976, du trophée Art Ross du meilleur marqueur en 1979, du trophée Hart décerné au joueur le plus utile à son équipe en 1979 et du trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires en 1980. Il fait partie des six joueurs de l’histoire de la LNH à s’être vu décerner ces quatre récompenses. Les cinq autres joueurs sont Bobby Orr, Mario Lemieux, Wayne Gretzky, Evgeni Malkin et Patrick Kane. Il détient plusieurs records de la LNH et a terminé sa carrière au sixième rang dans l’histoire de la LNH en ce qui a trait au nombre de points marqués en carrière.

Le match des étoiles de la LNH en 1986 à Hartford, au Connecticut. Bryan Trottier (portant le chandail blanc) a été sélectionné pour jouer dans neuf matchs des étoiles pendant sa carrière de 18 ans. Sur la photo, apparaissent également les membres du Panthéon Wayne Gretzky (au centre) et Mark Messier (à droite).
Paul Bereswill/Temple de la renommée du hockey

Bryan Trottier lors du match des légendes du Temple de la renommée du hockey, qui a eu lieu en novembre 2012 à Toronto, en Ontario.
Graig Abel/Temple de la renommée du hockey

Bryan Trottier a établi des liens avec les jeunes autochtones et mis sur pied une équipe de hockey autochtone qui sillonne les communautés éloignées du Canada. IL croit également à la valeur de l’éducation et à l’importance d’encadrer les jeunes pour les aider à faire de bons choix.