Succès sportifs

Sharon Anne et Shirley Firth ont mis en application les leçons qu’elles ont apprises dans leur famille au cours de leur mode de vie traditionnel gwich’in pour atteindre des succès phénoménaux au sein de l’équipe nationale de ski de fond. Elles ont pris part à quatre Championnats du monde de ski nordique, quatre Jeux olympiques d’hiver (1972, 1976, 1980 et 1984) et ont été membres de l’équipe nationale de ski de fond pendant un total sans précédent de 17 années consécutives.

Ensemble, les deux sœurs ont gagné 79 médailles lors de Championnats canadiens, y compris 48 titres nationaux. Leurs exploits sportifs sont toujours inégalés dans leur sport, et personne au Canada n’est venu près d’atteindre de tels chiffres. Elles ont été intronisées au Temple de la renommée du ski canadien en 1990, au Temple de la renommée des Territoires du Nord-Ouest en 2012 et au Panthéon des sports canadiens en 2015.

Sharon Anne (à gauche) et Shirley Firth ont été les premières femmes autochtones à représenter le Canada à des Jeux olympiques d’hiver. Les sœurs ont pris part à quatre Jeux olympiques d’hiver entre 1972 et 1984.
Gracieuseté de Sharon Anne Firth

Après leur exceptionnelle carrière athlétique, Sharon Anne a œuvré comme conseillère de programmes à l’intention des jeunes pour le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Pendant ce temps, Shirley a déménagé en Europe où elle a élevé une famille et prononcé des conférences sur la culture des Dénés et des Inuits, travaillant avec différentes ambassades canadiennes et universités. Lorsque Shirley est revenue à la maison dans les T.N.-O. en 2004, les sœurs se sont réunies pour travailler ensemble et enseigner le sport, la définition d’objectifs, le leadership et la responsabilité auprès de jeunes autochtones.

Shirley Firth est décédée en 2013 des suites d’un cancer. Sa sœur Sharon Anne Firth honore l’héritage de sa sœur en racontant leur histoire aux jeunes afin de les inspirer à atteindre leurs objectifs. Gracieuseté de Sharon Anne Firth